5 recettes de plats typiques du Cambodge

5 recettes typique du cambodge
Crédit : TopPhotoImages/istock

Niché entre la Thaïlande, le Laos et le Vietnam, le Cambodge possède de magnifiques paysages et une gastronomie riche et parfumée. La cuisine cambodgienne tire ses influences de toute la région asiatique et a su rester simple et savoureuse. Composée de soupes, riz, légumes, viandes ou poisson d’eau douce, les plats sont agrémentés de citronnelle, coriandre, gingembre, citron vert et de nombreuses sauces.

Si vous avez envie de découvrir ces traditions culinaires par vous-même, pensez à demander un visa pour le Cambodge, car il n’y a rien de mieux que de se rendre dans un marché local et choisir ses ingrédients. Vous pourrez ensuite prendre un cours de cuisine dans un restaurant local et réaliser par vous-même des plats traditionnels. En attendant, voici 5 plats typiques du Cambodge !

Amok à la cambodgienne (express)

L’Amok Trey est l’un des plats nationaux du Cambodge. Ce plat savoureux cuit à la vapeur dans une feuille de bananier est à base de poisson et lait de coco. Une recette au parfum unique qui est à tester absolument !

amok trey
Crédit : jackmalipan/istock

Ingrédients :

Pour 4 personnes 

Pour la pâte :

  • 1 citronnelle
  • 1 échalote
  • 3 c. à soupe de cacahuètes grillées
  • 1 rondelle de galanga
  • 1 boîte de lait de coco

Pour la garniture :

  • 600 g de poisson en filet
  • feuilles d’épinard
  • 1 petit piment
  • feuilles de choux chinois ou batavia
  • basilic thaï
  • 2 c. à soupe de sauce nuoc-mam
  • 4 ou 5 feuilles de citronnier ou bergamote
  • 4 feuilles de bananier

Les étapes :

1. Couper les filets de poisson en dés et les mélanger avec 2 cuillères à soupe de sauce nuoc-mam et une pincée de poivre.

2. Mixer ensuite la citronnelle, le galanga, l’échalote, les feuilles de citronnier et le lait de coco (la partie crémeuse). La mixture doit être la plus fine possible.

3. Pour chaque amok, utiliser une feuille de bananier comme papillote. Ajouter les feuilles d’épinard, quelques feuilles de chou et garnir avec le poisson, quelques cacahuètes hachées, la sauce au lait de coco, les aromates et des lamelles de piment rouge.

4. Fermer la papillote à l’aide de cure-dent et faire cuire à la vapeur pendant 30 minutes.

5. L’amok trey s’accompagne de riz thaï. Un délice savoureux !


Lok Lak

Emblématique de la cuisine cambodgienne, le lok lak est un plat très apprécié par les occidentaux. Cette recette est à base de bœuf sauté dans une marinade. Elle est accompagnée de tomates fraîches, de rondelles de concombre et de riz nature.

lok lak
Crédit : ALLEKO/istock

Ingrédients :

Pour 4 personnes 

  • 600 g de viande de bœuf
  • 1 oignon
  • 4 c. à soupe de sauce d’huître
  • 2 c. à soupe de sauce soja
  • 1 filet d’huile de tournesol
  • 1 pincée de poivre

Les étapes :

1. Commencer par découper les steaks de bœuf en lanières d’environ 3 cm. Pour la marinade, mélanger la sauce d’huître et la sauce soja. Poivrer et enrober la viande de marinade. Laisser reposer 1 heure au réfrigérateur.

2. Couper grossièrement l’oignon en lamelles puis les faire revenir dans une poêle avec un filet d’huile. Une fois ces dernières translucides, ajouter la viande marinée et saisir le tout pendant 3 minutes à feu vif. Veiller à remuer régulièrement.

3. La viande doit être rosée et moelleuse.

4. Le lok lak est servi avec des rondelles de tomates fraîches, du concombre et du riz.


Ang Dtray Meuk

Ces petits calamars grillés font fureur au Cambodge. Voici une recette avec du poivre vert de Kampot, un produit d’exception que l’on ne peut trouver que dans les provinces de Kep et Kampot. Il est considéré comme un des meilleurs poivres au monde avec son label IGP. 

calamars sautés au poivre vert
Crédit : Perseomed/istock

Ingrédients :

Pour 4 personnes

  • 4 petits calamars
  • 1 poivron vert
  • 1 c. à soupe de poivre de Kampot
  • 3 gousses d’ail
  • 2 c. à soupe d’huile de sésame
  • 1 citron vert
  • 3 c. à soupe de sauce nuoc-mam
  • 2 c. à soupe de sucre de palme
  • 3 brins de coriandre

Les étapes :

1. Dans un wok ou au barbecue, faire griller les calamars à feu vif pendant 30 secondes, sans matière grasse. Une fois que l’eau s’est évaporée, les retirer.

2. Épépiner le poivron et le couper en lamelles. Récolter le zeste d’un citron vert et hacher une gousse d’ail.

3. Dans le wok, faire chauffer à feu vif un filet d’huile de sésame avec une gousse d’ail puis ajouter le poivron, le zeste de citron vert et le poivre. Mélanger régulièrement.

4. Déposer les calamars, le sucre et la sauce nuoc-mam puis poursuivre la cuisson pendant 5 minutes en mélangeant continuellement. Arroser le tout d’un filet de citron et parsemer de coriandre fraîche.

5. Couper les calamars en tranches et servir avec un bol de riz.


Samla Chapek

Cette soupe de poulet est typique de la cuisine cambodgienne. Généralement consommée le matin ou en en-cas après le travail, vous trouverez facilement ce plat savoureux dans de nombreux restaurants de rue.

Crédit : aodaodaod/istock

Ingrédients :

Pour 4 personnes

  • 1 l de bouillon de volaille
  • 2 blancs de poulet
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 branche de citronnelle
  • Quelques peluches d’herbes aromatiques (persil, coriandre)
  • Citron vert
  • 1 c à soupe de galanga moulu
  • 2 c à soupe de tamarin
  • 1 petit piment
  • 1 petit oignon
  • 2 c à soupe de sauce nuoc-mam
  • 1 c à café de sucre
  • Quelques grains de poivre (de Kampot de préférence)
À compléter au choix :
  • Vermicelles de riz
  • Germes de soja
  • Champignons parfumés

Les étapes :

1. Couper les morceaux de poulet en petits morceaux et détailler la citronnelle en tronçons de 1 cm. Dans une casserole, faire bouillir le bouillon de volaille, la citronnelle, le poivre, le nuoc-mam, le sucre ainsi que le poulet.

2. Une fois à ébullition, faire chauffer 15 à 20 minutes à feu moyen.

3. Ajouter ensuite le galanga, le tamarin, le piment égrainé et trancher finement l’oignon ainsi que l’accompagnement au choix. Poursuivre la cuisson 15 minutes.

4. Une fois l’ensemble des ingrédients cuits, rectifier l’assaisonnement si besoin et dresser la soupe avec un filet de citron vert.


Bangkea cheamuoy saml krahm

Pour clôturer ces 5 plats typiques du Cambodge, voici un curry rouge de crevettes. Au Cambodge, les recettes varient en fonction des ingrédients que l’on a sous la main. On peut utiliser des crevettes, comme du poisson ou de la viande. Le principal est qu’il y ait du goût et des saveurs ! 

curry rouge aux crevettes
Crédit : LarisaBlinova/istock

Ingrédients :

Pour le Kroeung Kraham (pâte de curry rouge)
  • 2 tiges de citronnelle fraîche émincées très finement
  • 3 cuillères à café de curcuma frais
  • 3 échalotes, hachées
  • 6 gousses d’ail
  • 30 g de galanga coupé en petits dés
  • 4 feuilles de combava déveinées et hachées finement
  • zestes de 2 combavas tranchés en fines lanières
  • ¼ cuillère à café de sel
  • 3 poivrons rouges séchés, réhydratés, épépinés et égouttés
  • 1 piment d’oiseau (voire plus au goût)
Pour le Somlar Kari Saek Mouan
  • 600 g de grosses crevettes crues
  • 5 cuillères à soupe d’huile végétale
  • 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge (kroeung kraham)
  • 1 cuillère à café de prahok (pâte de poisson)
  • 3 cuillères à soupe de nuoc-mam
  • 2 cuillères à soupe de sucre de palme réduit en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 250 ml de crème de coco
  • 750 ml d’eau bouillante
  • 2 oignons rouges coupés en lamelles
  • 5 haricots serpent coupés en morceaux de 5 cm
  • 1 aubergine coupée dans le sens de la longueur en morceaux de 5 cm
  • 1 pomme de terre douce
  • 1 grosse pomme de terre blanche

Les étapes :

1. Réaliser la pâte de curry rouge. Pour cela, écraser les zestes et les feuilles de lime kaffir dans un mortier. La consistance doit être lisse.

2. Ajouter ensuite les poivrons rouges, la citronnelle, le galanga et le curcuma. Piler l’ail et l’échalote avec le reste de la mixture jusqu’à obtenir une pâte rouge et lisse.

3. Dans une grande casserole, faire chauffer doucement un filet d’huile et ajouter la pâte de curry rouge. Faire revenir 1 minute à feu moyen en remuant constamment.

4. Ajouter les crevettes décortiquées à la préparation avec la moitié de la crème de coco. Remuer et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes.

5. Ajouter les pommes de terre, les haricots serpent, l’aubergine et l’oignon.

6. Verser ensuite l’eau bouillante et le reste de crème coco puis assaisonner avec la sauce nuoc-mam, la pâte de crevettes, le sel et le sucre de palme.

7. Faire cuire à couvert pendant 15 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps.

8. poursuivre la cuisson pendant 15 minutes à feu doux puis dresser dans un bol et accompagner de riz.

Recettes en lien :

Une soupe vietnamienne phô version bœuf

Les nouilles sautées à la Thaïlandaise

Soupe asiatique aux nouilles et tofu