Crédit : cyano66/istock

Comment choisir le vin & comprendre son étiquette

Le choix du vin n’est pas chose aisée ! Il existe de nombreux critères pour choisir un vin plutôt qu’un autre. Voici quelques éléments à connaître pour savoir enfin ce que l’on boit !  En fonction des goûts, régions et cépages, le choix relève surtout d’une appréciation personnelle. Enfin, un prix élevé n’est pas forcément gage de qualité, surtout en matière de vins !

La capsule

La capsule est une première indication simple et peu connue. Celle-ci indique si votre vin est issu d’un récoltant ou d’un négociant. Le récoltant utilise le raisin de ses propres domaines tandis que le négociant achète le raisin de différents producteurs.

comment choisir le vin & comprendre son étiquette
Capture vidéo : Mon petit caviste

La mise en bouteille à la propriété

Apparue en 1924, l’origine de la mise en bouteille est obligatoire depuis 1969. La notion « mise en bouteille à la propriété » désigne un vin embouteillé sur l’exploitation.  Cette mention est un gage de qualité, mais il faut savoir que seulement 20 % des viticulteurs mettent véritablement leur vin en bouteille à la propriété. Or, vous aurez remarqué qu’un grand nombre de bouteilles porte cette indication.

Certaines situations particulières autorisent l’utilisation de cette mention. C’est notamment le cas des caves coopératives dans lesquelles les vignerons transportent leurs raisins à une cave sans actionnaires. Ils sont donc considérés comme copropriétaires. Le négociant peut aussi dans certains cas apporter cette indication s’il est par exemple lui-même propriétaire des vignes.

Aujourd’hui cette indication permet surtout la traçabilité de l’origine du vin.

comment choisir le vin & comprendre son étiquette
Crédit : Delpixart/stock

Le millésime

Le terme est connu, mais sa signification un peu moins. Le millésime indique les vins vendangés dans l’année. Il permet donc de situer l’année où a été cultivé, récolté et vinifié le vin. Toutefois, il existe une exception : le champagne qui provient souvent d’un assemblage de plusieurs cuvées pouvant avoir été vendangées à des dates différentes.

Le millésime est très important dans le choix du vin, car il indique le niveau d’humidité, d’ensoleillement et autres phénomènes météorologiques auxquels les vignes ont fait face durant l’année. En ce moment, les meilleurs millésimes sont ceux de 2005-2009-2010-2015-2016. Ils seront plus propices à la conservation.

Ne faites pas pour autant l’impasse sur les petits millésimes.  En effet, chaque exploitation a son propre savoir-faire et la météo varie d’une région à l’autre. La taille du domaine peut également jouer sur la qualité du vin, car une petite exploitation n’est pas tributaire d’un calendrier précis et peut donc vendanger tardivement pour profiter de l’été indien par exemple.

comment choisir le vin & comprendre son étiquette1
Crédit : ViewApart/stock

Le type de vin

Il existe deux grands types de vin : le vin de garde et le vin jeune. Un vin de garde doit avoir un millésime et être conservé en cave pour libérer ses arômes. Pour un vin à boire rapidement, choisissez-en un qui a quelques années.

Le nom

Les mentions « domaine » ou « châteaux » sont exclusivement réservées aux vins produits et vinifiés sur l’exploitation. Il est aussi une indication sur l’origine du vin.

L’AOC ou l’IGP

L’AOC (appellation d’origine contrôlée) correspond à un cahier des charges qui garantit une origine et une tradition ! Ne vous méprenez pas, car un vin AOC n’est pas forcément meilleur qu’un autre. On parle ici de terroir, de cépage et de savoir-faire.

L’IGP (Indication géographique protégée) est depuis 2009 une indication sur les vins de terroir et donc, comme pour les vins AOC, provient d’une zone géographique délimitée. Le label assure un cahier des charges strict, mais moins contraignant que l’AOC au niveau des cépages du terroir. En effet, une qualification en IGP peut assembler des vins étrangers alors qu’une appellation AOC est beaucoup plus attachée à son terroir.

comment choisir le vin & comprendre son étiquette
Crédit : Freeartist/stock

Les fausses idées reçues

« Grand vin » n’est pas forcément grand gustativement parlant ! La notion de « Grands vins » n’est régie par aucun organisme et n’est donc pas un gage de qualité. Il en est de même pour les vins provenant de « Vieilles vignes ».

Vous pouvez néanmoins vous fier à la notion de « Grand cru », obtenue par le système officiel des appellations qui gouverne les vins de ces régions.

L’explication en vidéo :

Sources :  toutlevindico-du-vinhachette-vinseccevino

Recettes en lien :

Le vin chaud alsacien, la sangria d’hiver !

Osso buco de porc au vin rouge

Le coq au vin, un plat traditionnel toujours efficace