rôti de boeuf
© karandaev/istock
in

Comment préparer un rôti : viande, température et temps de cuisson

Ce mode de cuisson très simple permet d’obtenir une viande moelleuse et fondante. Boeuf, veau, agneau ou porc, voici comment cuire un rôtie. Lentement cuit dans son jus de cuisson, la viande garde sa tendresse et toutes ses saveurs sans être agressée. On l’accompagne généralement de petits légumes, riz ou purée, sans oublier son savoureux jus de cuisson. Assaisonner aux herbes ou aux épices, il est fondant en bouche et ne nécessite pas une longue préparation. 

La viande

À la fois tendre et savoureux, le rôti peut être cuisiner avec différentes viandes et différentes pièces. Familiale, en tranche ou plutôt festif, il est présent dans l’assiette pour chaque occasion. N’hésitez à pas à demander à votre boucher qu’elle pièce correspond à la cuisson d’un rôti.

Le choix de la viande et de la pièce relève d’une appréciation personnelle, tendre, gras, juteux, c’est une histoire de goût !

  • le boeuf : rumsteck, faux-filet, tende de tranche, filet, rond de gîte, côte
  • le veau : carré de côtes, noix, quasi, longe, rouelle cuisseau ou épaule, paupiette
  • l’agneau : gigot, selle, baron, épaule, carré
  • le porc : filet, pointe, échine, épaule, palette, filet mignon

La cuisson

rôti cuisson température et viandes © vicuschka/istock

Le rôti est apprécier pour ses qualité gustative et son fondant. Ce type de cuisson au four ne nécessite pas beaucoup de préparation et est donc très appréciable lorsqu’on à des invités ou que l’on ne veut pas s’afférer en cuisine. 

  • Pour une cuisson plus tendre et éviter un choc thermique, sortir la viande 1 heure à l’avance et la laisser se réchauffer à température ambiante.
  • Faire fondre une belle noix de beurre ou chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle. Ne piquez pas la viande, cela l’assécherais.
  • La faire colorer sur toutes les faces à feu vif.
  • Préchauffer le four, en fonction de la viande choisie.
  • Déposer la viande dans un plat allant au four, de la taille de la pièce pour qu’elle baigne dans son jus.
  • En cours de cuisson, arroser régulièrement le rôti de son jus pour le nourrir et éviter qu’il ne se dessèche. La tourner à la moitié de la cuisson à l’aide d’une spatule.
  • En fin de cuisson, enveloppe le rôti dans un papier aluminium et le laisser reposer 10 à 15 minutes à température ambiante pour permettre aux sucs de s’écouler.

Saler votre rôti uniquement après cuisson ! Cela permet de garder une viande tendre et fondante.

VIANDE
PORTION
TEMPS DE CUISSON
TEMPÉRATURE
TEMPÉRATURE À COEUR
Boeuf
500 gr
20 à 24 minutes
(à point)
240 °C
  • 50 à 55  °C, pour une cuisson saignante
  • 58 à 60 °C, pour une cuisson à point
Veau
500 gr 
20 à 25 minutes
(à point)
180 °C
  • 60 °C pour une viande rosée
Agneau
500 gr
25 minutes
(bien cuit)
180 °C
  • 60 °C pour une viande saignante
Porc
500 gr
30 minutes 
(à point)
200 °C
  • 69 °C, pour une viande à point