Raclette
© margouillatphotos/istock

Raclette

Ce soir c’est raclette ! Fondue, gratinée et délicieusement gourmande, elle fait chavirer les papilles et séduit bien des palais ! Vous êtes novice en la matière ? Voici un petit guide pour devenir incollable sur ce plat savoyard qui est tant apprécié dans la France entière ! À vos poêlons !

Le fromage à raclette

Star de la raclette, le fromage est un choix qui se réfléchit mûrement, car il faut mettre tout le monde d’accord ! Comptez environ 150 à 200 g par personne pour un total d’environ 5 à 8 tranches de fromage à raclette. Privilégiez les fromages à la coupe qui sont plus savoureux et qui offrent un large choix de saveurs (chèvre, brezin [fumé], morbier, nature, vin blanc, lait cru…). Il est important de sortir le fromage 30 minutes à l’avance pour qu’il soit à température ambiante.

fromage à raclette
Crédit : beats3/istock

Les pommes de terre

Pour être un régal, une raclette se doit d’avoir de bonnes pommes de terre à chair ferme comme l’Amandine, la Charlotte, la Ratte, la Pompadour, l’Annabelle ou la Roseval. La variété n’est pas indiquée ? Choisir des pommes de terre à poêler ou avec la mention « cuisson vapeur ».  Généralement, les patates ne s’épluchent pas. On privilégie donc une chair fine et si possible bio.

Au four, à l’eau ou à la vapeur, à chacun sa technique pour les cuire. Comptez par ailleurs environ 1,5 kg de pommes de terre pour 4 personnes.

pommes de terre
crédit : margouillatphotos/istock

La charcuterie

Véritable institution, la charcuterie est un indispensable et on a l’embarras du choix : mortadelle, jambon cru, rosette, bacon, viande des grisons, jambon cuit, saucisson, coppa, pancetta, etc. Certains ajouteront quelques saucisses ou diots selon les goûts. On compte environ 150 g de charcuterie par personne.  En outre, pensez à sortir la charcuterie 30 minutes à l’avance pour exalter les saveurs.

assiette charcuterie
Crédit : margouillatphotos/istock

Les condiments

Il ne reste plus qu’à agrémenter son assiette avec une note croquante : cornichons, noix ou quelques condiments savoureux (câpres, oignons caramélisés, moutarde).

Et enfin, si vous avez fait le choix de déguster un bon fromage à raclette nature, la petite astuce pour varier les plaisirs, c’est d’assaisonner son poêlon avec quelques herbes de Provence, du poivre, du cumin, de l’origan, du thym…

cornichons
Crédit : Fudio/istock

L’accompagnement

Pour terminer sur une note fraîche, rien de mieux qu’une belle salade verte et quelques bâtonnets de crudités !

salade verte
Crédit : plprod/istock

La préparation

1. Sortir le fromage à raclette à l’avance et couper des tranches fines si ce n’est pas déjà fait. Faire de même avec la charcuterie.

2. Faire cuire au four, à la vapeur ou à l’eau les pommes de terre préalablement lavées.

3. Une fois cuites, les déposer dans un saladier en verre avec un fond d’eau. Le déposer sur l’appareil à raclette pour que les patates restent chaudes.

4. Déposer une tranche de fromage dans un poêlon (un par personne) et l’agrémenter si besoin de poivre, herbes, rondelles d’oignon, champignons…

5. Une fois le fromage doré, napper la pomme de terre et déguster sans attendre avec un bon verre de vin !

Recettes en lien :

La tartiflette, un classique convivial inratable !

La préparation du Mont d’Or : un fromage jurassien

Le burger raclette : la recette extra gourmande !