aligot au cantal
© from_my_point_of_view/istock

Aligot au cantal

C’est au XIIe siècle que l’aligot a fait son apparition au monastère d’Aubrac. À l’époque, les moines nourrissaient les pèlerins de passage avec un mélange de mie de pain et de fromage. Plus tard, au XVIIIe siècle, c’est à la suite d’une pénurie de blé que la mie de pain a été remplacée par de la pomme de terre, donnant naissance à l’aligot tel qu’on le connait actuellement. Considéré d’abord comme un plat de subsistance dans l’Aubrac, l’aligot est petit à petit devenu un plat de fête avant d’être exporté hors de ses frontières du fait de l’exode rural. Des variantes sont ensuite apparues, dont l’aligot au cantal accompagné de son jambon de pays !

Ingrédients :

Pour 6 personnes

  • 6 tranches fines de jambon de pays
  • kg de pommes de terre
  • 20 cl de lait
  • 60 g de beurre
  • 300 g de cantal râpé
  • 4 c. à soupe de crème fraîche épaisse
  • 4 gousses d’ail
  • Sel & poivre

Les étapes :

1. Éplucher et hacher les gousses d’ail puis peler les pommes de terre avant de les plonger dans une casserole d’eau bouillante salée.

2. Une fois cuites, les presser avec les gousses d’ail jusqu’à obtenir une purée.

3. Faire chauffer à feu doux la purée de pommes de terre puis ajouter le beurre préalablement coupé en morceaux, le lait et la crème.

4. Bien mélanger et assaisonner de sel et poivre. Incorporer petit à petit le cantal râpé à l’aide d’une cuillère en bois sans cesser de remuer.

aligot au cantal
© from_my_point_of_view/istock

5. Une fois la purée élastique et bien homogène, servir l’aligot au cantal avec une tranche de jambon de pays.